04 68 54 94 01 | contact@hifi-connect.fr
logo_hifi_connect

En 2015, la marque allemande spécialisée dans la fabrication de platines vinyles très haut de gamme Transrotor avait surpris tout le monde avec la sortie de deux modèles aux prix bien plus raisonnable que ses habituelles productions. La Max et sa grande sœur la Jupiter n’ont pas tardé à recevoir un accueil plus que chaleureux de la part des professionnels, de nombreux prix leur ayant été décernés. Voici donc un test de la Max, une platine très évolutive et magnifiquement réalisée.

La marque allemande Transrotor a été fondée en 1976 par un ingénieur en mécanique de précision, Jochen Räke. Après avoir rejoint un bureau d’études anglais et participé à la conception de plusieurs platines de marque Transcriptor et Michell, cet ingénieur décide de retourner dans son pays d’origine. Il devient dès lors le distributeur officiel des platines Michell qu’il améliore et optimise de façon significative. Autant dire que cette démarche, si noble soit elle n’est pas pour plaire à la marque anglaise qui décide alors de se passer de ses services (on peut le comprendre). Que cela ne tienne, Jochen Räke répond par la création de ses propres platines, et crée la marque Transrotor, des productions totalement « Made In Germany » comme c’est toujours le cas aujourd’hui.

Assez rapidement, Transrotor gagne le cœur des audiophiles épris de vinyle avec des modèles d’une fabrication du plus haut niveau comme le prouvent les platines Artus (platine emblématique parmi les plus chères du monde), les Zet 1 et 3 ainsi que les Fat Bob. Ce même esprit de perfection habite toujours Jochen Räke qui est rejoint aujourd’hui par son fils Dirk (l’histoire familiale se perpétue pour le plus grand plaisir des mélomanes) et à qui nous devons peut-être ces deux nouveaux modèles qui ne dépassent pas, en version d’origine, les 3 000 €.

Une platine vinyle tout d’aluminium poli façon miroir

La Transrotor Max n’est pas sans nous rappeler le design de la Fat Boy avec des lignes extrêmement épurées. Elle est constituée d’une part d’un châssis cylindrique qui reprend exactement le même diamètre que celui du plateau. Cette pièce est fabriquée en aluminium usiné et entièrement poli dans les ateliers de Transrotor outre-Rhin. C’est un bloc massif d’une seule pièce et dont la surface supérieure est parcourue par des sillons creusés à même le métal. Cette opération n’a pas du tout été faite pour des raisons esthétiques mais pour casser toutes les vibrations de surface émanant de l’entrainement entre autres. Ce châssis repose sur 3 pieds taillés dans le même métal et réglables en hauteur facilement.

L’utilisatieur aura donc la facilité de pouvoir mettre parfaitement sa platine à niveau avec ce système. Au centre de ce châssis est solidement fixé un palier à roulements en laiton et dont le fond est pourvu d’une bille en céramique. C’est là que l’axe en acier de ce que nous pourrions appeler la contre-platine vient se poser. En manipulant ces deux pièces, il apparaît que l’usinage est extrêmement bien réalisé éliminant de fait tout risque de friction, ce qui a comme avantages une rotation d’une remarquable fluidité et une absence de toute vibration à ce niveau.

Le plateau est également fait à partir d’une seule et même pièce d’aluminium chromé, qui avoue un poids plus qu’honorable de 7 kg. Sur la face inférieure, nous retrouvons également le même principe de sillons creusés à même le métal et pour les mêmes raisons évoquées plus haut. Lors de l’utilisation de cette platine, ce plateau est coiffé d’un couvre plateau en acrylique noir mat qui va se trouver, lui-même, affublé d’un palet presseur en métal avec une gorge en plastique. 
Outre sa forme toute en rondeurs et élégante, le châssis a été conçu pour que cette platine soit totalement évolutive. Pour cette raison, un trou de parfaitement cylindrique a été creusé en fond de châssis. Il servira à y loger le bloc moteur suivant la configuration voulue ; nous y reviendrons.

D’autre part, la Transrotor Max peut accueillir deux bras de lecture différents. Pour ce faire, le châssis dispose d’inserts dans lesquels viennent se fixer les supports pour les bases des bras. Ce sont deux tiges métalliques qui offrent l’avantage de pouvoir placer cette base du bras à la distance voulue. La transrotor Max peut donc accepter des bras de lecture entre 8 et 13 pouces.

Ces bases de bras sont des cylindres creux tout en métal comme le reste de la platine. Ils sont taillés expressément pour le type de bras choisi et sont proposés d’origine dans le catalogue Transrotor.

Cette platine est livrée d’origine avec un bloc moteur totalement indépendant qui se place à la gauche du châssis. Ce bloc moteur en métal reçoit ses tensions via un bloc d’alimentation totalement séparée. Dans cette configuration, et si l’on désire changer de vitesse, il suffit juste de déplacer la courroie d’entrainement sur la gorge adéquate de l’axe du moteur. Ce moteur synchrone est découplé de son logement par une mousse amortissante, le bloc lui-même représentant déjà un poids non négligeable.
Mais l’utilisateur, s’il le désire, peut ajouter un second bloc d’alimentation(Konstant Eins) dont le rôle est de réguler et de stabiliser les tensions du moteur. C’est déjà un premier avantage, le second étant que le changement de vitesse (33 trm et 45 trm) se fait alors directement sur ce dernier.

Dans ce cas, et nous comprenons mieux la présence de la découpe ronde du châssis, le moteur prendra place sous le plateau avec une courroie plus petite. Le second bloc d’alimentation pourra quant à lui se placer relativement loin de la platine, les cordons étant assez longs pour cela.

TEST COMPLET DE CETTE PLATINE CHEZ :  ON-topaudio Lien

Présentation de la platine par Anna ROBATHIN : Transrotor

  • Platine MAX
  • Châssis aluminium massif
  • Plateau aluminium massif
  • Poids environ 20 Kg
  • Moteur séparé avec entraînement par courroie
  • Bras de lecture Transrotor 800S
  • Cellule MC Goldring Elektra
  • Base de bras de lecture ajustable
  • Option bras 8 et 13″
  • Dimensions : LXPXH 440X330X170mm
  • Tarif platine complète : 2 900,00 €