logo_hifi_connect

Depuis sa création en 1989, l’enceinte Quattro de Pierre-Etienne Léon est devenue, au fil de ses évolutions, une référence incontournable dans le domaine de l’électro-acoustique. Elle est proposée aujourd’hui dans sa nouvelle version R+, issue des plus récents développements de la marque.

La Quattro R+ est un concentré de technologies. Elle s’adresse aux mélomanes qui recherchent la plus haute qualité musicale possible, sous un très faible encombrement. Son succès n’est pas le fruit du hasard. Cette enceinte a été étudiée et mise au point avec beaucoup de soin, faisant appel à un système de charge « maison » : l’autorégulation. L’ampleur sonore obtenue avec une enceinte d’aussi faible volume est sans commune mesure avec celles des enceintes de même gamme.

La Quattro R+ peut fonctionner indifféremment dans des petites pièces comme dans des grands volumes, et elle est capable de délivrer un niveau sonore important.

La QUATTRO ‘’ R ‘’ + est une enceinte de type compacte deux voies équipée de trois haut-parleurs et filtre acoustique. Elle adopte le principe de charge bass-reflex avec évent placé en face arrière. L’évent de décompression est de forme conique : il contribue largement à limiter les bruits d’écoulement de l’air provoqués par le mouvement des haut-parleurs de grave / médium. Le principe d’autorégulation acoustique cher à Pierre-Etienne LÉON a été repris ici ; d’ailleurs pourquoi en changer puisqu’il a largement fait ses preuves !

Rendu sonore : Quelles que soient les configurations, l’image stéréophonique se déploie avec une précision extrême en trois dimensions, et bien au-delà du cadre des enceintes.

La réponse en fréquence très étendue permet d’obtenir un très bel équilibre sonore, et de très beaux timbres. Le registre grave soutenu procure une assise confortable et une sensation d’ampleur inversement proportionnelle à la taille de la Quattro R+.

Les sensations marquantes, à l’écoute de la Quattro R+, sont la précision, le ciselé, le délié sonore, et une grande richesse de détails.

L’excellente linéarité et les timbres très homogènes génèrent une structure harmonique stable et riche sur l’ensemble du spectre audible.

La largeur de l’image stéréo est typique d’une enceinte dont la mise en phase est rigoureuse. La réponse impulsionnelle est très rapide et parfaitement amortie. Par rapport au volume de l’enceinte, les résultats en étendue et niveau dans le grave sont remarquables, avec un affaiblissement très progressif en dessous de 50 Hz.

Fabrication : La géométrie de la Quattro R+ est dictée par des critères techniques très précis :
La face avant est inclinée de quelques degrés, afin d’optimiser la mise en phase entre le médium et le tweeter, et d’obtenir un très bon contrôle de la directivité.

Les arêtes sont arrondies afin de réduire les effets de bord, optimisant la répartition spatiale.

La structure de l’ébénisterie, très inerte est anti-résonante, est réalisée en panneaux de MDF de 20 mm d’épaisseur ; ceux-ci sont recouverts d’un placage bois sur les deux faces afin d’éviter toute déformation, tout en augmentant la rigidité du coffret.

Celui-ci est de plus renforcé par le cloisonnement de la seconde cavité interne. Le coffret a été étudié afin de

fractionner les résonances des parois. Ce type d’assemblage permet de réduire considérablement la distorsion par inter-modulation mécanique.

L’amortissement interne est confié à deux matériaux différents répartis de telle façon que les micro-résonances de parois sont absorbées.

L’évent de décompression de forme conique permet de limiter les bruits d’écoulement d’air. Comme tous les autres modèles de la gamme, cette ébénisterie de très belle facture est fabriquée en France.

Filtrage : Le filtre à rotation de phase minimum assure une transition naturelle entre le médium et l’aigu. Le choix et la technologie des composants du filtre ont fait l’objet de recherches approfondies, tant sur les performances mesurables que sur les résultats audibles.

Les éléments utilisés sont de très haut de gamme, à faible tolérance (selfs en cuivre pur, résistances de précision et condensateurs de qualité audiophile). Ces composants sont reliés directement sans circuit imprimé, afin d’éviter les pertes par insertion.

Les connecteurs plaqués or destinés à recevoir des fiches bananes garantissent un excellent contact électrique et mécanique.

La Quattro R+ marque les différences de rendu selon les électroniques et les câbles utilisés, prouvant par là sa neutralité et un pouvoir d’expression très large.

 

Revue de presse

Caractéristiques :

Origine : Conçu et fabriqué en France
Type Enceinte : Enceinte bibliothèque
Poids unitaire : 10 kg
Voies : 2 voies
Charge acoustique : Auto-régulation acoustique
Impédance nominale : 4 Ω
Bande passante 48 – 22000 Hz
Tweeter 26 mm, diaphragme textile, double annulaire avec guide d’onde
Haut-parleur grave/médium 2 x 15 cm, membrane polypropylène et matière minérale
Connectique : Bornier simple, compatible fiches banane uniquement
Sensibilité : 89 dB
Rodage : 150 heures
Garantie constructeur : 5 ans

Tarif : 2 600 euros