logo_hifi_connect

 

L’AUDIOMAT ARIA est un amplificateur incroyablement bien équilibré : à la fois hyper musical, chaleureux et analytique, capable d’une dynamique réaliste et offrant une sensation de puissance colossale tout en étant particulièrement « plein » à très bas niveau sonore.

L’ARIA est bâti sur un châssis en tôle épaisse et ultra rigide qui repose sur 3 pointes de découplage (deux devant, et une derrière) en laiton massif nickelé et chromé dont le but est d’évacuer les vibrations internes, mais aussi de filtrer les vibrations issues du monde extérieur. Ces pieds en forme de cônes sont taillés de façon extrêmement pointue, mais les concepteurs ont eu la délicatesse de livrer l’appareil avec 3 coupelles qui évitent de rayer le meuble support.

La façade très dépouillée comporte un potentiomètre de volume d’origine Alps, qui peut être pilotée par la télécommande en aluminium massif, un sélecteur pour les 5 sources haut niveau, un interrupteur de mise sous tension avec une très belle diode bleue, et un interrupteur pour la fonction mute dont l’activité est également identifiée via une diode de couleur identique. Cette façade est taillée dans une plaque de méthacrylate fumé 10 mm d’épaisseur, qui offre une vue partielle de l’électronique.

La face arrière reçoit le connecteur IEC secteur avec phase repérée en rouge (excellente initiative), douze bornes pour le branchement des enceintes acoustiques. Sur ce point, AUDIOMAT a joué la carte de la souplesse, puisque l’heureux propriétaire de l’ARIA aura le choix de l’impédance (4 ou 8 ohms) ainsi que le recours au mono ou bi-câblage. Ces solides bornes HP accueilleront des fiches bananes, fourches, ou du fil nu de forte section.

Les possibilités de connexions sont étendues : pas moins de douze fiches RCA pourront recevoir 5 entrées haut niveau et 1 enregistreur analogique ou 1 ampli casque par exemple. En revanche, AUDIOMAT a tiré un trait sur la fonction monitoring. La petite télécommande en aluminium massif livrée avec l’appareil assurera le réglage de volume et le mute.

A l’intérieur, comme cela est de tradition chez le constructeur, l’accent a été mis sur l’alimentation qui embarque 3 transformateurs, de très forte capacité, fabriqués sur cahier des charges en France : 1 pour l’alimentation, et 2 pour la section de puissance. Ils sont relayés par des condensateurs de filtrage aux valeurs élevées. Le montage et les composants utilisés sont destinés à abaisser l’impédance du circuit de filtrage et à garantir une réactivité exemplaire en cas de fortes sollicitations et violents écarts de dynamique. En outre, se sont au final, les tubes utilisés, sélectionnés à l’écoute qui donnent à l’ARIA la garantie d’une musicalité hors du commun. Pour l’étage d’entrée et de gain, les concepteurs ont fait appel à 3 ECC 83 S JJ double triode à fort gain en tension. L’étage de sortie est confié à 2 pentodes par canal E 34 L JJ configurées en mode push-pull.

Certains pourront s’étonner de la faible puissance annoncée : 2 x 30 watts sous 8 ohms. Ne vous y fiez pas, car l’ARIA fonctionne en pure Classe A d’une part, et ses 2 x 30 watts garantissent la tenue de cette puissance et une énergie que bon nombre d’électroniques à transistors et à tubes dont la puissance est trois fois supérieure de peuvent revendiquer – qu’on se le dise …

A travers de la grille qui recouvre l’appareil ou au travers la face avant, on peut observer le travail d’orfèvre et le côté très soigné de l’assemblage, ainsi que la qualité des composants utilisés – qui constituent un gage de fiabilité et de pérennité dans le temps.

Dans le cadre de la mise en œuvre et de son optimisation, AUDIOMAT préconise de poser l’ARIA sur un support stable, rigide, de préférence en bois, sans faire appel aux coupelles en laiton livrées d’origine. Il sera également préférable de connecter l’ARIA sur une prise secteur pourvue d’une terre. C’est dans ces conditions que je me suis appliqué à faire fonctionner cet amplificateur intégré.

Test d’écoute réalisé par Lionel Schmitt : Aria test

  • AUDIOMAT – ARIA
  • Origine : France
  • Amplificateur intégré à tubes
  • Puissance : 2 x 30 watts / 8 ohms (classe A)
  • Sensibilité: 200 mV
  • Bande passante : 15 Hz à 35 kHz – 3 dB
  • Distorsion : 2,7 %
  • Rapport signal / bruit : 101 dB pondéré
  • 5 entrées haut niveau RCA
  • 2 sorties enregistreurs
  • Tarif : 4750,00 €